Retour sur la polémique du Canard sur le contre G77 min

Dans son édition du mercredi 28 août, le Canard Enchaîné balance une bombe au sein du milieu militant altermondialiste. Une bombe qui ne fait qu’accentuer la fracture ouverte depuis le sommet du G7 à Biarritz. Selon le journal, les organisations du contre sommet auraient négocié avec la préfecture : “En échange d’une annulation de sept rassemblements de désobéissance civile, les responsables des deux groupes d’activistes locaux ont obtenu l’autorisation officieuse de défiler le dimanche dans Bayonne, lors de la marche dite “des portraits” (à l’envers), écrit le Canard Enchaîné. Selon le journal, c’est Laurent Nunez, le sous-ministre de l’Intérieur, qui aurait pendant des semaines fait le lien entre les organisations (notamment locales) et la préfecture.

Nous avons relayé ce mercredi matin la photo de cet article sur nos réseaux sociaux. Et nous n’avons pas manqué de souligner notre indignation. Si nous avons relayé si rapidement cet article, c’est qu’il vient d’un journal qui a prouvé depuis de longues années sa rigueur et son sérieux dans les enquêtes et dans les révélations.

Mais très rapidement, toutes les orgas visées dans l’article (directement ou non) ont rapidement fait part de leur stupéfaction de lire de telles accusations.  Raphaël Pradeau, porte parole d’ATTAC, dément ainsi catégoriquement : “À aucun moment nous n’avons dealé une annulation contre une autorisation (…). La marche des portraits n’a jamais été autorisée, et n’était pas organisée par la plateforme du contre G7”.  Rappelons qu’Attac n’était pas dans les organisateurs de la marche des portraits, organisée par Bizi, ANV-COP21 et Alternatiba. Sachant que ni Alternatiba ni ANV-COP21 n’étaient membres des 2 plateformes organisatrices du Contre G7.  C’est donc le mouvement basque Bizi qui semble le plus “visé” par les accusations du Canard. Et pour eux, ces accusations sont totalement mensongères. Leur communiqué est disponible ICI.

Globalement, toutes ces assos estiment qu’une source policière du Canard a volontairement menti pour diffuser une telle rumeur. Nous n’avons de notre côté aucune prétention à dire quelle version est la bonne. Ce qui est sûr, c’est que la situation est très grave. Soit la révélation du Canard s’avère véridique, et les conséquences de cet accord seront désastreuses pour l’ensemble des assos impliquées dans cet “accord secret”. Soit il s’agit d’un mensonge volontairement diffusé par une source policière du Canard. Et là encore, il s’agit d’un acte très grave qui prouve que le pouvoir est prêt à utiliser toutes les stratégies, y compris illégales, pour nuire à une opposition, si grande et divisée soit-elle. Justement pour encore mieux la diviser.

Nous avons également pris contact avec plusieurs GJ présents au contre sommet le weekend dernier, notamment un des organisateurs du village GJ. Ce dernier pense qu’il est totalement impossible que Bizi ait pu collaborer de la sorte avec la préfecture, expliquant que ce n’est pas du tout dans la nature de l’association. Bizi avance même dans son démenti qu’ils étaient prêt à faire face à des arrestations et à gérer les procès qui en auraient découlé. D’autres GJ également actifs dans l’organisation du camp, qui ont particulièrement mal vécu les échanges et tentatives de collaborations avec les orgas plus installées, se disent que cela ne relève malheureusement pas de l’impossible.

Nous ne voulons absolument pas jeter de discrédit sur des associations. En revanche, une accusation aussi grave publiée par un journal comme le Canard ne peut pas être ignorée. Nous tâcherons donc de rester très attentifs et à l’écoute de toute nouvelle information amenant à y voir plus clair sur cette affaire.

Plus globalement, cette polémique révèle le principal échec de ce contre sommet ; elle touche là où ça fait mal et vient grossir un clivage existant entre les « « orgas » » autonomes comme les gilets jaunes et la plateforme. Depuis le début du contre sommet cette dernière n’a pas su s’organiser avec les AG, les initiatives et les actions qui émanaient spontanément des participants au camp résolus à ne pas jouer le rôle de moutons suivant le programme établi à l’avance. L’impression sur le camp était d’ailleurs que les associations altermondialistes faisaient leurs réunions de leur coté pendant que la vie du camp était constituée d’une énergie bien plus débordante et d’une logistique autonome en terme de cantines, de bar et de spontanéité organisationnelle, dont le défaut est peut-être de ne pas avoir assez pris ce contre G7 en main.

Le point de rupture avait déjà été atteint dimanche quand la plateforme du contre G7 décidait d’annuler les actions de blocage qui étaient prévues en 7 points, cédant ainsi à la pression policière. Pendant ce temps, des militants croupissaient en garde à vue pour rien vu que du coté des leaders en communication que sont les organisations de la plateforme on abandonnait soudainement toute combativité en démobilisant les troupes !

C’était le point d’orgue d’une rupture entre d’un coté les acteurs de la révolte qui dure depuis 10 mois sur les ronds points et dans les rues et de l’autre les organisations plateformistes.
Si l’article du Canard était vrai, ça viendrait plus que remuer le couteau dans la plaie, ça signerait la fin d’une entente entre ces organisations “citoyennistes” et les mouvements de révoltes de la rue. La trahison serait multipliée au carré.

Si cela était faux, ça signerait par contre la batardise ignoble de l’Etat qui vient une fois de plus s’infiltrer dans l’opposition politique qu’elle a face à elle. Signe des régimes totalitaires, mais signe aussi de ce que l’Etat a toujours été : une armée d’occupation de son propre peuple, prête à tout pour anesthésier les révoltes et semer la confusion dans ce qui remet en cause l’ordre capitaliste. Avec la découverte récente d’une indic’ infiltrée depuis 9 mois dans l’organisation du contre G7, on sait que le gouvernement est prêt à tout, même aux pires coups bas. Cela ne serait donc pas étonnant que l’information du Canard Enchainé émane du ministère de l’intérieur et de Laurent Nunez qui était sous préfet de Bayonne de 2010 à 2012, même si disons le, ça serait une terrible nouvelle d’apprendre que le Canard se fasse avoir à ce jeu vu la confiance qu’on leur accorde jusque là.

Au delà de cette polémique la vraie question qui reste en suspens c’est de savoir si la révolte des rues, celle qui vient d’en bas, peut se combiner avec des organisations dont le but principal est de durer, voyant sur le long terme, avec des salariés et qui ne semblent jamais réussir à embrayer les mouvements insurrectionnels venant de la base. Leur a-t-on déjà vraiment posé la question : “Si les choses tremblent vraiment, maintiendrez-vous le système en place ou participerez-vous en tant qu’orga à l’insurrection ?” On aimerait des réponses sur ça à la place de discours convenus sur les luttes comme on a pu en entendre au centre des congrès du contre sommet de ce G7. La question est d’autant plus légitime qu’elle questionne ces organisations qui reprennent la culture militante et parfois révolutionnaire alors qu’en temps de crise elles sont pourtant plus enclines à savoir parler avec les autorités qu’avec la plèbe. Ce G7 en a été l’exemple. On peut aussi poser une question au sein de nos propres rangs : Même si on pense qu’il était important de marquer une implication gilets jaunes contre ce G7 des inégalités et de l’autoritarisme, est-il judicieux de nous brancher sur des manières de lutter qui ont 20 ans ?

Le bout de l’article du Canard Enchainé :

l’article en question du Canard Enchainé

PS : Nous vous rappelons que notre page Facebook est victime d’une censure depuis le début de notre présence sur le contre sommet. D’habitude caisse de résonance des gilets jaunes, média collaboratif qui accueille de multiples contributions, nous avons été et sommes toujours tenus muet par les algorithmes de Facebook.
On est conscient de l’emprise néfaste des Gafam et c’est pourquoi nous avons créer ce site. Mais on va pas se mentir, même pour les médias avec des plateformes hors Gafam, ce sont ces derniers qui leur apportent le plus de visibilité.
Toute aide sera la bienvenue! Nos liens :

https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/
https://twitter.com/cerveauxnon
https://www.instagram.com/cerveaux_non_disponibles

https://www.youtube.com/channel/UCyZvhM3scPMcemgiNSv4UtA