Italie : des sardines vers un tsunami social ?2 min

Après la Catalogne et les événements que nous avons suivi avec intérêt, après la Grèce qui continue sporadiquement à maintenir un niveau d’alerte sociale, avant l’Irlande ou la Grande Bretagne, dont nous observerons les mouvements sociaux probables prochainement…

Il y a tout près de nous, l’Italie.
A Modene, à Palerme, à Bologne des milliers de personnes se rassemblent depuis quelques jours, et cela ne fait que commencer.

On a ainsi vu des milliers de personnes chanter Bella Ciao sous la pluie, et d’autres manifester au slogan de “tout le monde déteste la police” en français !

Ce mouvement populaire ( à l’instar de beaucoup d’autres pays… ) grossit à vue d’œil depuis quelques semaines à peine.

Le mouvement de la sardine, en allusion à la vivacité de ce poisson qui fuit entre les doigts, et qui se déplace en bancs serrés.

Initié par un groupe de 4 personnes, il prend des proportions étonnantes en Italie.

Son objectif, la paix sociale, la justice sociale, la lutte contre l’autoritarisme et le fascisme, bref un programme tout à fait prometteur !

L’Italie a traversé récemment, à nouveau, des moments difficiles avec le régime autoritaire imposé par l’extrême droite de Salvini, qui a été écarté du pouvoir en août dernier, mais qui prépare son retour, régionalement et en tant que secrétaire fédéral de la Ligue d’extrême droite.

Salvini, au delà d’une personnalité intrinsèquement virulente et autoritaire, a imposé des mesures anti sociales, basées sur le souverainisme.

Son programme électoral fut basé sur la volonté de sortir de l’euro en affirmant même que l’euro est “” un crime contre l’humanité” et en se présentant comme un candidat libéral, puis une fois élu, il changea de cap en basculant dans l’autoritarisme.

Une homme peu reluisant, dangereux et surtout peu honnête, dont aujourd’hui, les italiens ne veulent plus, lui, et tout le système qu’il incarne.

Le groupe Facebook, appelé l’archipel de la sardine quant à lui, grossit à vue d’œil et des actions prolifèrent un peu partout comme des petits poissons en déplacement dans les eaux vives.

Inspiration enthousiasmante…
Les italiens sont nos voisins… Alors plus que jamais “EL PUEBLO UNIDO” !!