Des acteurs du mouvement Hip-hop se mobilisent contre Rachel Kahn4 min

Au centre culturel Hip-hop La Place, des acteurs du mouvement se mobilisent contre Rachel Kahn, co-directrice du lieu qui revendique idéologiquement un universalisme proche de l’extrême droite.

Cofondé par la mairie de Paris et le Conseil départemental de la Seine Saint Denis, La Place est le premier centre culturel en France voué au hip-hop (rap, djing, beatbox, graffiti, danse, mode…). Situé au nord de la canopée du forum des Halles, il accueille des événements, met à disposition des espaces destinés à la création artistique, la production d’événements et également le développement entrepreneurial et associatif.

La création du centre engendre déjà quelques polémiques concernant l’institutionnalisation d’une culture populaire, autant sur sa présidente d’honneur, la styliste Agnès B, que sur la gestion et les objectifs du lieu qui paraissent tous deux assez éloignés de la réalité de terrain des actrices et acteurs du mouvement.

Pour autant, la vie suit son cours et La Place se développe.

Reste qu’en Janvier 2020, la nomination de Rachel Kahn passe mal. Dès le début, se pose la question de sa légitimité, car sa nomination ressemble à un parachutage plus ou moins forcé de l’équipe municipale de Madame Hidalgo. La mairie de Paris est censée siéger au Conseil d’administration au même titre que les bénévoles.

A ce moment, son livre n’est pas encore publié, elle ne préside pas encore la commission sport de la LICRA et elle n’affirme pas encore vraiment ses engagements au sein du Printemps Républicain et son penchant politique vers l’extrême droite.

En mars 2021 , le conseil d’administration de La Place publiera le communiqué suivant : “Les propos actuellement tenus par Mlle Rachel Khan dans les médias dans le cadre de la promotion de son livre n’engagent qu’elle, et ne reflètent en aucun cas les opinions des membres du conseil d’administration de La Place – Centre Culturel Hip-Hop de la Ville de Paris.” Son ancienne amie Agnès B fera parti des signataires et se désolidarisera finalement, après l’avoir quand même félicité pour la sortie de son livre. La mairie de Paris s’énerve et demande la convocation d’un CA exceptionnel, d’après le Figaro)… Une grande partie du CA démissionnera quelques mois plus tard alors qu’elle promotionne son livre “Racée” félicitée depuis par Marine Le Pen. Reste Bruno Laforestie, ancien président de l’association Hip-Hop citoyens qui organise le festival Paris Hip-hop, également directeur de la radio Mouv’, dont la soeur était par ailleurs agente artistique de Rachel Kahn, qui choisit de garder son siège.

Depuis, Rachel a fait du chemin, vomissant l’antiracisme au sens large quitte à instrumentaliser l’antisémitisme, elle siège notamment au think-thank de Jean Michel Blanquer dont le but est d’observer les militants antiracistes. Mieux encore, elle fait la promotion d’Alain Finkelkraut, reprenant une citation d’un de ses textes sur une instru d’Eminem durant une émission de radio où elle prétend “rapper”. Oui c’est grotesque à lire mais encore plus pathétique à regarder.

Une dernière précision : selon des sources proches du CA, Rachel Kahn serait quasi toujours absente des lieux, avec un salaire de 3500 euros mensuel cumulant déjà de nombreux postes.

Face à elle, un groupe de passionné-e-s rassemblant des actifs dans les milieux du rap, du graffiti, de la danse, de simples amateurs et amatrices ainsi que des journalistes spécialisé-e-s ont décidé de sensibiliser l’opinion publique pour présenter leur pétition dont vous trouverez le lien en commentaire.

Cette pétition a été distribuée samedi dernier, pour la première fois avant le concert de Benjamin Epps et The Alchimist à un public amateur de rap globalement stupéfait se demandant “Comment c’est possible ? “.

Ce n’est pas pour le hip-hop que l’on connaît Rachel Kahn mais bien les idées politiques qu’elle véhicule.

Chez Cerveaux non Disponibles, vous êtes nombreux à aimer tout ce qui touche cette culture, certains d’entre v(n)ous la vivent depuis toujours, aussi le message est clair : casse-toi Rachel, tu as le droit de faire la coupole sur le discours de Zemmour mais garde le pour tes fachos admirateurs !

Le lien de la pétition : https://www.mesopinions.com/petition/art-culture/communaute-hip-hop-se-mobilise/161939